Selon les dernières estimations, pas moins de 5% des Français souffrent de fuite urinaire. Cela touche aussi bien les femmes que les hommes, et surtout les séniors. Si dans certains cas les plus graves, cela nécessite un suivi médical sur mesure, il existe des solutions pour mieux vivre au quotidien les petites fuites urinaires. En voici quelques-unes.

Les vêtements de protection spécifiques

Sur https://www.euro-sante.com/, vous avez l’embarras du choix en la matière. Les vêtements et sous-vêtements spéciaux pour la protection contre les fuites urinaires sont désormais mieux travaillés, plus jolis et toujours aussi efficaces. Pour les hommes comme pour les femmes, ce peut être d’excellentes solutions pour éviter les taches et se sentir plus à l’aise au quotidien.

Serviette ou slip de protection discrète : les accessoires de ce genre ne coutent que quelques euros. Ce n’est pas bien cher payer pour retrouver une vie normale.

Une rééducation du périnée

Il y a également quelques exercices à faire pour aider votre plancher pelvien à retrouver son élasticité et ainsi éviter ou minimiser les fuites. Appelé vulgairement « stop pipi », c’est aussi une solution proposée aux femmes enceintes afin d’éviter les légères fuites après l’accouchement. C’est très simple et vous pouvez le faire chez vous.

Il s’agit de stopper et de reprendre votre pipi plusieurs fois quand vous êtes aux toilettes. Ce qui permet de renforcer les muscles du périnée. C’est efficace, mais loin d’être rapide. Il faudra faire preuve de patience.

Revoir votre hygiène de vie

Par ailleurs, sachez que votre hygiène de vie peut aussi être importante dans la régulation des fuites. Si vous n’avez pas l’habitude de bouger. C’est le bon moment de reprendre le sport. Cela peut avoir énormément d’effets bénéfiques sur l’ensemble de votre corps et votre état de santé.  Contre la fuite urinaire, qui peut être gênante quand vous pratiquez certaines activités physiques, les professionnels peuvent avoir différentes alternatives. Tel est le cas par exemple de la natation ou encore du vélo.

Outre le sport, pensez aussi à arrêter certaines addictions. Tel est le cas par exemple de la cigarette. Non content de détruire vos poumons, la nicotine attaque aussi les vaisseaux sanguins et les tissus. D’où les fuites urinaires qui sont d’ailleurs aussi aggravées par les toux sèches provoquées par les fumées dans les poumons.

Des traitements sont possibles

Sachez également que quelques traitements sont possibles contre les fuites urinaires. Ce sont notamment des médicaments à base de diurétique et d’antidépresseurs. Mais attention, ce ne sont pas des produits qui sont disponibles à la vente libre. Une consultation médicale préalable est nécessaire pour voir les traitements idéaux en fonction de votre état.

Par ailleurs, certains traitements sont contradictoires à l’état de santé d’un patient ou à des traitements que vous prenez et qui sont encore en cours. Pour votre sécurité, il ne faudra donc pas vous contenter de suivre les indications des proches.

La fuite urinaire impose un changement de vie

En attendant que vos traitements et ces solutions portent ses fruits, il faudra quelques changements radicaux dans votre vie. Notamment, quand vous savez que vous avez des problèmes d’incontinence, évitez de boire trop de boisson.

Par ailleurs, quand vous allez dans un endroit, tenez-vous toujours au courant de l’emplacement des toilettes.